Le portail de jeunesse Molod - la marque de fabrique  
L'entre au cabinet personnel
 
La Douma d'tat - B. Gryslov, le speaker GD
Le message "du trou de lapin»

Prs du pouvoir prederzhashchih de notre pays il ne convient pas d'aller sur les lections avec le programme personnel. De plus, l'absence tel s'appelle la plupart des politologues «le dsir de consolider les lecteurs». C'est le premier et principal argument, pourquoi, proprement, il faut le Message du Prsident l'Assemble fdrale – il remplace son programme prlectoral, et fait cela tout fait avec succs.

De plus, il mme se regarde trs avantageusement au fond de «la monotonie de la plupart des programmes de parti» (en s'exprimant avec la langue du Message rcent). On respecte ici toutes les lois du genre, et ce plusieurs explique. Peu d'autocritique – a o vous voyiez le programme autocritique de la politique ou le parti ? Il semble certains qu'un peu trop le pathtique, a comme sans cela ? Rien moins que toutes les positions du Message semblent vipolnimimi – a vous pouvez appeler absolument vipolnimuyu le programme ? Par contre sans ironie on peut dire que selon l'attention vers les dtails et konkretike le Message Prsidentiel donnera foru n'importe quel programme de parti. Si se joindre ces personnalits publiques et les analystes, qui trouvent que dans notre pays, depuis peu, il y avait un seul politique (puisque la politique suppose l'influence sur la dcision des questions d'tat, a tel maintenant en effet peu de gens possde), il n'est pas tonnant que le Message actuel du Prsident est devenu presque le plus grand vnement politique aprs les prsidentielles.

D'ailleurs, on peut appeler le Message actuel et sans cela mritant l'attention, quand mme parce que pour la premire fois depuis plusieurs annes dans le centre d'intrt du Prsident et son quipe se sont trouvs la rforme non administrative, non «la verticale imprieuse», non «une grande politique» et non la sret de l'tat, a les problmes sociaux – on leur consacre la grande partie du document. Ayant cout les commentaires indolents des leaders d'opposition on se rappelle 2012 – alors ils disaient que Poutine leur "a vol" les slogans patriotiques, maintenant s'inquitent videmment qu'est venu le tour des sociaux. On peut appeler comme la deuxime sensation ce fait que, de nouveau pour la premire fois, tant d'attention est donne aux problmes de la jeunesse – un des plus grands paragraphes du document est consacr la formation, les questions du logement sont examines, y compris, dans le prisme des problmes des jeunes familles («dans un appartement sont obliges de vivre la fois quelques gnrations»), l'attention est donne la dmographie. Dj l'attention du pouvoir vers ces problmes rjouit en effet.

D'ailleurs, c'est le fond total, a, comme on le sait, «le diable se trouve dans les dtails». Ainsi, dans le paragraphe sur le logement, la phrase sur ce "qu'il faut cesser de tromper les gens, en obligeant de faire les queues leurs annes et les dcennies sur la rception de la surface habitable», a aussi la garantie accorder "aux citoyens ncessiteux du logement social» se croise tout fait avec les plans du Gouvernement, ayant apport les corrections la lgislation, supprimer l'octroi gratuit du logement (ces "tours") et aspirer pour que la plupart du fonds habit il se trouva est privatis dans l'immdiat, l'exception du logement, qui sera mis en relief pour ncessiteux et o se garder l'embauche sociale (c'est--dire, leur appartement resteront non privatis). Et si «le tour sur le logement» ces dernires annes tait en effet pas trop effectif, la contrainte relle privatiser l'appartement peut avoir les consquences inattendues et peu dsires – il faut payer aux propritaires frachement pondus l'impt sur l'immobilier, qui peut se trouver considrable, si, par exemple, ils vivent dans le centre de la ville.

La phrase oblige rflchir un tel problme, comme «la mobilit basse de la population, ne permettant pas aux gens se dplacer par le pays dans les recherches du travail convenant». La premire ide venant la tte sa lecture que les auteurs du Message ont suivi l'exemple des tats-Unis, o les gens changent souvent la rsidence, pour le remplacement du travail en dmnageant de l'tat l'tat. Cela correspond peu la mentalit de nos citoyens, mais mme, si les Russes ont dcid de suivre ce dsir des pouvoirs, ils devaient se concentrer dans quelques rgions industrielles et de grandes villes, l, o il est plus facile de trouver maintenant le travail. Peu probablement les grands de ce monde veulent notamment telles consquences aux plans, plutt, au contraire, veulent raliser une vieille ide que ncessiteux, qui ne peuvent pas permettre la chre vie dans de grandes villes, dmnagent la province, mais alors nous verrons le mme problme au contraire – ces citoyens se trouveront l, o pour eux il n'y a pas de travail. Il y a seulement une interprtation de cette phrase du Message, qui serait moins nuisible – les gens doivent vivre dans la province, a sur le travail aller de grandes villes, mais cela, partiellement, et se ralise ainsi. Il parat que les auteurs du Message ne se sont pas retenus en effet de la tentation regarder en arrire vers l'ouest, ayant oubli "les ravins" nationaux.

Que, peut-tre, ne provoque pas de grandes questions, c'est ainsi le paragraphe sur la formation. Sur ce qu'il faut rapprocher la formation et la science, disait depuis longtemps, ainsi que sur l'ide du retour de la distribution aprs la fin de l'cole suprieure. La variante que l'tudiant, s'tant dshabitu sur la branche gratuite de l'cole suprieure d'tat, doit rcuprer quelques annes dans l'institution indique lui, ou payer l'enseignement, provoquera peu probablement les objections srieuses ( propos, en temps et lieu c'tait propos mme par certains gauches hommes). L'ide de prparer le plan sur celui-l, quels spcialistes seront ncessaire au pays dans l'immdiat et ce titre distribuer les places budgtaires, tait examin aussi il y a longtemps. Peut se trouver vrai dire, pas trop agrable l'ide de rduire le nombre des places dans les coles suprieures, aux frais du dveloppement des institutions srednespetsialnogo les formations (les anciens de l'cole professionnelle), pour la prparation des effectifs qualifis, mais on peut justifier cela par la ncessit conomique.

Ayant lu le paragraphe sur la mdecine, comme on pourrait ne pas craindre la suppression complte de l'assistance mdicale gratuite («les garanties de l'assistance mdicale gratuite doivent tre bien connues et claires»), qui tait attendu dj, d'ailleurs, dj maintenant dans plusieurs institutions mdicales il est difficile de se soigner sans "cadeaux" au mdecin et les infirmires (trs souvent, montaire). ce sens, l'ide «passer du principe de devis du contenu des institutions mdicales au paiement pour le volume donn et la qualit des services mdicaux», on peut trouver intressant, si comprendre cela comme le financement des polycliniques et les hpitaux en fonction du nombre des patients servis.

Ensuite apparat dj plus de questions. Ainsi, il est suppos de rduire l'impt commun social, vu que plusieurs experts trouvent son montant insuffisant au financement des programmes sociaux. D'o, dans un tel cas, prendre l'argent sur les plans allant loin, du Message il n'est pas clair. Probablement, ayant chang «le systme des paiements de ressource», mais si signifie cette introduction des taxes supplmentaires, grce auxquelles on pourra retirer le surprofit aux campagnes ptrolires, n'est pas expliqu. Malheureusement, presque de rien n'est pas dit dans le Message sur le dveloppement de la production. Dit, en effet, sur le dveloppement de l'infrastructure de transport (ce qui bien), mais la plus grande attention est donne ici tout aux mmes conduites et les conduites de gaz. Si signifie cela que la direction du pays ne va pas descendre «l'aiguille ptrolire» et espre que les prix du ptrole seront hauts encore longtemps ? On Voudrait esprer que cela non ainsi.

En passant dans le Message dire sur le problme encore rien moins que dcid tchtchne et les relations internationales. Est peu dit sur la modernisation de l'arme, d'ailleurs, l'attention du Message vers les forces nuclaires confirme les conjectures des observateurs sur ce que notamment leur Poutine trouve comme la garantie principale de la scurit du pays et quand mme l'indpendance minimale de la Russie, "le mur" contre l'intervention dans son extrieur, a l'essentiel, la politique intrieure.

Non clairement, comme comprendre les mots sur ce "qu'il faut nettement tablir et dlimiter la responsabilit des niveaux du pouvoir dans la sphre au soutien social de la population». Si se prolonger la politique existant, quand le centre fdral prend lui-mme la plupart des revenus, a aux rgions "descend" plusieurs obligations lourdes, ainsi, en composant de lui-mme la responsabilit de la dcision des questions pineuses, cela n'inspire pas l'optimisme. propos, une srie de journalistes le temps d'tait explique dj par les mots du Message sur la ncessit «dtruire les monopoles sur les marchs de construction», comme la prvention cache au maire de la capitale Loujkov.

Enfin, les conclusions du Message sont consacres aux droits politiques et les liberts. Ici nous voyons, apparemment, l'objet paradoxal – ayant critiqu au duvet et les droits les partis actuels (les programmes chez eux monotone, «la comptition civilise politique est substitue la lutte pour statusnuyu la rente», c'est--dire, probablement, le lobbing des intrts des grandes campagnes), le Prsident, nanmoins, dit qu'ils «doivent apprendre venir au pouvoir et en se sparer au gr du peuple». Venir au pouvoir en Russie signifie possder le pouvoir excutif. Est-ce que le Prsident est prt confier tels partis "pas mrs" le pouvoir ? Cependant pour cela dans le pays il y avoir apparatre quelques grands partis, qui ne changeront pas l'ordre existant (pour que du pouvoir de "se sparer"). Cela confirme encore une fois que le Kremlin va former tels partis. D'ailleurs, former au sens gnral – il est possible qu'il soutiendra simplement les plus viable et, en mme temps, les partis loyaux chez lui des existants.

L'opinion des observateurs occidentaux sur le Message du Prsident d'tre spare. Britannique "The Times" le trouve «populiste, irrit et exprs non raliste», les autres, comme allemand «Finansial Times Deutschland», saluent dj le fait lui-mme de l'appel de Poutine vers social et les questions conomiques. D'ailleurs, le plus proche de la ralit l'opinion suivante semble. Peu de temps avant l'annonce du Message, les journalistes amricains du Patricien Krants et Djejson Bush marquaient dans l'article pour l'dition amricaine "Business Week":" En analysant les vnements en Russie, il est trs facile d'chouer au trou de lapin "d'Alice dans le pays des merveilles", o tout non ainsi que semble. Se rappelez, comment se sont dshonors les spcialistes occidentaux en la Russie ? Ils n'ont pas pu faire des pronostics l'arrive au pouvoir en URSS Gorbatchev. Ils et ne pouvaient pas supposer que Gorbatchev sera rejou parfois par Boris Eltsine semblable au bouffon. Absolument personne l'ouest - ni la presse, ni les savants, ni les prsidents, ni les premier-ministres, l'OTAN, les CIAs, MI-6 - n'ont pas pu prvoir la dsagrgation de l'Union Sovitique en 1991. Aprs la crise financire de 1998 peu de gens pouvait prvoir que dans les 5 ans ultrieurs l'conomie du pays dmontrera la croissance frappante selon les chelles 38 % »qu' vrai dire, cela la vrit – la Russie – le pays des merveilles, et comme se dveloppera sa vie dans un mois peu dpend des pronostics des analystes occidentaux, mais peut ne pas dpendre et des intentions des pouvoirs. Non seulement dclar.

2 r0b0ts

Mikhal NEYZHMAKOV

Les publications populaires

 La technologie de "la Camionnette"

 Comme tricoter les cravates

 Comme faire le rsum

 Votre "enveloppe" ou l'image de l'homme

 Le rgime japonais

 "Gris" mobili

 Un jeune spcialiste : comment il est avantageux de se vendre ?

La source Molod
La publication le 09 juillet 2011
La dernire mise jour le 09 juillet 2011

La discussion : le Message "du trou de lapin»

SUR Molod... Les contacts Le placement de la publicit Nos Amis L'Information juridique Les sponsors