Le portail de jeunesse Molod - la marque de fabrique  
L'entre au cabinet personnel
 
Mille et un moyen de supprimer le monde

Le film "Aprs-demain" reprsente le chaos provoqu par l'arrive inattendue de la nouvelle priode glaciaire en consquence des changements globaux climatiques.

Accompagnant la sortie du tableau au louage le battage dans le mdia montre que l'panouissement du genre du film-accident non seulement se prolonge, mais aussi prend les nouveaux chiffres d'affaires.

Ds qu'il semble que Hollywood a puis les scnarios tous possibles apocalyptiques, les producteurs des films trouvent encore un moyen de la destruction du monde.

Dans les premiers films-accidents, tels que "l'Aroport" ou "l'enfer Se levant", figuraient les groupes des braves, tentant de prvenir la tragdie de la petite chelle. A classique "le Tremblement de terre" la grande partie du temps le spectateur suit l'accroissement de l'effort au seuil vserazrushayushchego de l'impulsion sismique.

Les effets spciaux

Ces derniers temps les cinastes prfrent rduire jusqu'au minimum la prparation de l'accident et consacrer la grande partie du temps la montre de l'apocalypse arrivant, dans quoi ils sont favoriss les technologies modernes informatiques.

Les effets spciaux ont ajout beaucoup combustible au rservoir de l'industrie kinokatastrof, ayant donn la possibilit de crer en effet les tableaux vraisemblables des destructions massives.

L'abondance des scnes choquantes de la violence dans les nouvelles est devenue une des raisons du retrait de plusieurs tabous, qui empchaient le vol de la fantaisie des auteurs des films. Maintenant non seulement on peut, mais aussi il faut tuer les gens des millions.

Il semblait que "l'pidmie" qui est sorti en 1995 qui ont supprim la grande partie des habitants de la ville amricaine est un apoge kinogenotsida, mais dj dans un an les extraterrestres agressifs envoient ad patres presque toute l'humanit dans "le Fond de l'indpendance".

L'apocalypse

Malgr les demandes de ce que les spectateurs deviennent plus conscients, les tableaux des destructions massives font toujours les montants de la caisse immenses.

la faon des drames astrodaux "d'Armageddonou" et " la Collision avec l'abme", "Aprs-demain" continue dvelopper l'ide de ce que dans le prsent-film l'accident doit se trouver sous la menace ville non simplement quelque, a toute la plante.

A ayant laiss vivant gorstku les hros, on peut en tout cas assurer assur heppiend, malgr la mort des millions pendant le sujet.

Ces films, les auteurs de qui ont permis de principaux hros de disparatre avec l'autre monde, ont laiss les spectateurs dsappoint. L'exemple caractristique - "le noyau Terrestre".

Les traditions

Nanmoins, pendant que les films-accidents modernes se distinguent foncirement des prdcesseurs, plusieurs vieux clichs se gardent et jusqu' prsent. Est toujours forte la tradition, selon qui un principal hros noble doit rendre la vie pour sauver autre, la faon de Brjusou Ouillisou "Armageddone".

Pouvez tre assurs aussi que dans le film figurera la fin tragique de l'amour passionn la suite de la destruction d'un des partenaires aux circonstances les plus terribles; il n'y a pas grand travail supposer, quelles villes du monde souffriront de l'accident; et le spectateur, srement, verra le tableau de la destruction des symboles architecturaux de ces villes.

2 r0b0ts

Le dernier est li ce que les films-accidents sont populaires sur les marchs trangers. C'est pourquoi "Armageddone" les clats du mtore se trouvent pryamikov dans Paris et Shanghai, a l'irradiation mortelle spatiale dans "le noyau Terrestre" dtruit le pont "les portes D'or" San Francisco.

Le plus possible cinmatographique des malheurs a prouv de son ge New York. Seulement ces dernires annes il tait lav deux fois par les tsunamis gigantesques, tait ras les reptiles gigantesques, subissait l'attaque gremlinov, tait cribl par les mtores et, enfin, est fait sauter par les extraterrestres.

Sans politique

"Aprs-demain" non plus contourne N'ju-jork par la partie, et, la faon du "Tremblement de terre" les forces de la nature ici se produisent l'outil de la destruction.

Finalement, les volcans, les virus et les phnomnes atmosphriques sont les menaces globales qui ont surplomb chacun de nous o nous se trouvaient, et ils permettent aux auteurs des films d'viter le non-dit politique.

A quand la vie rpte les sujets des films, l'industrie cinmatographique reoit les points supplmentaires.

"L'pidmie" est apparue sur l'cran tout juste au moment o au Zare a commenc l'clat du virus d'Ebola, pendant que les films sur les astrodes, produit en 1998, ont augment la caisse grce aux demandes des savants que de la Terre s'approche, probablement, la comte.

Il n'y a pas doute que l'quipe qui a fait "Aprs-demain" de toutes les forces esprera que dans ces jours fris avec le temps il y aura quelque chose hors ligne.

Les publications populaires

 La technologie de "la Camionnette"

 Comme tricoter les cravates

 Comme faire le rsum

 Le rgime japonais

 Votre "enveloppe" ou l'image de l'homme

 Un jeune spcialiste : comment il est avantageux de se vendre ?

 "Gris" mobili

La source de BBC
La publication le 29 mai 2011
La dernire mise jour le 29 mai 2011
La discussion : Mille et un moyen de supprimer le monde

La participation  ce projet!
SUR Molod... Les contacts Le placement de la publicit Nos Amis L'Information juridique Les sponsors